Mario Houde

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Mario-Houde.png.

Professeur
Département des sciences biologiques
Université du Québec à Montréal

houde.mario@uqam.ca
514-987-3000 poste 3964

Mots clés : adaptation des plantes; biomarqueur; génomique; miARN; réponses moléculaires; stress abiotique; stress oxydatif; toxicité de l’aluminium


Formation

Ph.D. Biochimie, University of Arkansas for Medical Sciences, 1986
M.Sc. Biologie, Université du Québec à Montréal, Montréal (Qc.) Canada, 1980
B.Sc. Biologie, Université du Québec à Montréal, Montréal (Qc.) Canada, 1978


Projets de recherche

Toxicité de l’aluminium et stress oxydatif
Le stress oxydatif est une réponse commune à divers stress biotiques et abiotiques tels la chaleur, le froid, la lumière intense, la sécheresse, le choc osmotique, les blessures, les radiations UV, l’ozone, l’aluminium (Al) et les pathogènes. Une meilleure compréhension des bases moléculaires et des mécanismes de régulation impliqués dans la tolérance à ce stress permettra de développer des stratégies pour mieux préparer les plantes à confronter d’autres stress. Nous étudions les réponses moléculaires dans différents modèles physiologiques et génétiques afin d’identifier les gènes et les miARN impliqués dans la régulation de la tolérance qui pourront servir de biomarqueur pour la sélection de plantes mieux adaptées.

Nous utilisons les approches suivantes: l’étude comparative de l’expression génétique entre différentes lignées de blé tolérant à l’Al ou à d’autres stress tel le froid, l’isolation d’ADNc spécifiques à partir de librairies préparées avec les ARNm de blé tolérant, la caractérisation des gènes isolés en établissant une relation entre le niveau d’expression et la tolérance et l’analyse fonctionnelle des gènes isolés par expression chez Arabidopsis et chez le blé.


Équipe

William Bouard
Candidat Ph.D biologie

Arnaud Cheuk
Stagiaire post-doctoral